Une japon pour le petit chaperon

19/11/2017

Un autre patron testé et approuvé chez Delphine et Morissette : La blouse Japon !

Il s'agit d'un modèle avec de nombreuses fronces, sans difficulté particulière, mais qui nécessite de la patience : des fronces, encore et encore... Ca prend du temps !!!


Alors voilà, une fois n'est pas coutume, j'avais trouvé ce tissu souple mais un peu épais il y a quelques temps chez Toto (il faut bien avouer que je n'y vais pas très souvent, et que, pour être franche, c'est encore plus rare que j'y trouve mon bonheur...).

Bref, ce jour là, ce tissu m'a attirée. Un joli vert d'eau, au tissage vraiment sympa, sauf que, rentrée à la maison, je l'ai trouvé un peu tristounet... Le coupon a donc été laissé de côté quelques temps avant de trouver le petit plus qui lui donnerai du punch !

Et puis, la semaine dernière, j'ai fait du rangement dans mes placards... Et j'ai retrouvé un petit reste d'un coton que j'ai depuis le tout début de mon apprentissage de la couture. Je crois même, qu'il avait été acheté pour faire des trousses la première semaine de possession de ma machine. C'est un coton aux motifs triangulaires (encore de la géométrie), où le fameux vert d'eau est exactement le même que sur mon grand coupon !!! Alors, j'ai dit bingo !

Comme d'habitude, j'ai choisi un passepoil à paillettes... J'aime trop ça ! Et c'est l'argenté qui s'est imposé.

Parlons un peu du modèle maintenant...

L'originalité, c'est ce plastron contrastant, qui est présent devant et derrière. Autour de celui-ci s'organisent des fronces sur les épaules ainsi qu'au centre du devant et du dos.

Ce que j'aime aussi, c'est cette idée de manches raglantes basses. Et ces chouettes petites manchettes qui terminent le corps de la manche avec des fronces, encore !

Bon, je l'avoue si je recouds ce patron, j'élargirai moins les manches et le corps. Moi qui aime les fronces, je trouve que, finalement, il y en a presque trop ici ! Ca fait un sacré volume....

En revanche, j'aime réellement cet effet "cape", à la chaperon rouge. J'ai terminé les petits liens avec une perle vert d'eau, elle aussi.

Elle est très agréable à porter, vraiment.... Et surtout, oh BONHEUR : elle tourne !!! (J'ai l'impression d'être redevenue la petite fille qui voulait absolument : "une robe qui tourne, maman !!!"). Regardez-moi ça :

J'espère que vous aurez aimé ce modèle, peut-être même eu envie de le côtoyer de plus près. En le cousant, ou en me le faisant coudre pour vous !

Je vous embrasse,

From Grenoble, with love...