Miroir, mon beau Miroir

27/08/2018

Ce patron est un coup de cœur... Alors oui, je vous entend déjà dire que ce n'est qu'une déclaration de plus, et que, de toutes façons, je tombe toujours amoureuse du premier patron venu... Et je dois bien avouer que ce n'est pas faux ! 

Mais là, quand même,... Il n'y a pas que moi que ce coup de foudre a touché : toute la blogosphère des cousettes et des couseurs s'est vue embarquer dans l'aventure Aime comme Miroir.

Ce patron existe déjà depuis un certain temps, et je ne me suis laissée tenter que récemment,.. Pourtant, je l'avais acheté (en pochette) il y a déjà un bon moment... Mais, avouons-le, j'ai beaucoup plus d'idées, d'envies et de projets, que de temps pour les réaliser !

BREF... Je suis donc partie dans cette aventure quand j'ai flashé sur ce joli imprimé fleurs aux couleurs vives sur fond rose.

Je l'ai dégoté lors des soldes de printemps, dans mon magasin de tissu favori : Natacha Tissu à Grenoble. J'en avait pris une bonne longueur, pensant me faire un projet avec des manches longues et me disant que, si volant/basque/jupe il y avait sur le modèle choisi, j'aurai besoin d'avoir une bonne quantité de matière.

Je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai flashé sur ce tissu, en fait... Il est à fond rose (et je ne porte et n'aime pas le rose). Le motif à fleurs, ce n'est clairement pas ce qui m'attire habituellement.... Et enfin, il s'agit d'une viscose, matière favorite, certes, mais dont j'ai déjà un sacré stock à la maison... Bref, choix et coup de cœur incongrus, mais coup de cœur quand même !



Et puis, une fois lavé et repassé, j'ai vite décider de me coudre une version de Aime comme Miroir, un joli patron de la marque Aime comme Marie, qui propose plusieurs déclinaisons (boutonnage dos ou devant, notamment).

La créatrice offre, en plus, un tuto gratuit pour en faire la fameuse "It miroir" en ajoutant une basque froncée. On l'a déjà vue partout et c'est celle-ci que j'ai cousue !

Parfois, ça ne sert à rien d'être originale....


J'ai simplement rajouté quelques centimètres au buste et à la jupe pour la rallonger de 8 cm en tout (pas que je sois grande, non !). Le but était d'en faire une tunique qui arrive sur le haut des cuisses. La découpe proposée par le patron me faisait démarrer la basque très en dessous de ma taille (qui est très haute) et largement au dessus de mes hanches... 

Bref, ça ne correspondait en rien à ma morphologie.

J'ai donc décidé de modifier un peu cela pour descendre cette fameuse ligne de raccord et pour qu'elle corresponde enfin à quelque chose... Le volant, du coup, vole librement et légèrement autour de mes hanches sans faire croire que j'ai un micro buste : au top !

Il s'agit d'une fausse patte de boutonnage. Les boutons (achetés chez Toto) sont cousus sans boutonnière et permettent de tout maintenir en place et que les raccords soient parfaits. Le patron prévoit une parmenture pour le col et les devants, ce qui permet un montage ultra simple. J'ai surpiqué toutes les parmentures et les fronces, de façon bien régulière pour que tout soit plaqué, que rien ne bouge, et pour que ce soit joli et bien fini ! (Oh que j'aime ma machine....)

L'embu des manches se réparti parfaitement et facilement. En bas, j'ai opté pour un ourlet simple surjeté, rentré puis piqué... Idem pour les ourlets de manches.

En somme, le montage est simple, rapide (presque un jeu d'enfant) et accessible  aux débutantes, si elles ont un peu de patience et minutie. ALORS A VOUS DE JOUER !

Je vous embrasse bien fort, et vous envoie beaucoup d'amour.

J'espère que ces jolies photos vous plairont, elles ont été faites hier et ont comme un air de rentrée des classes... En tout cas, c'est ce que l'odeur des platanes nous a dit... 

Oh doux souvenir de nos années d'école !

Ecrivez-moi, dites-moi ce que vous en pensez... Posez vos questions ! 

Bref : n'hésitez pas, vous êtes ici chez vous... Je vous embrasse, vraiment fort !