Ma belle Belleville...

05/02/2018

Une fois n'est pas coutume, j'ai d'abord flashé sur le patron en le voyant cousu ici, ou encore ... Le coup de cœur a été si grand, qu'il m'a fallut un tissu à la hauteur de cet élan d'amour. 

Je me suis donc rendue dans ma caverne des merveilles, chez Natacha, pour y dénicher cette magnifique viscose... Bleu nuit avec des petits motifs géométriques constitués d'assemblages de petits points dont certains sont dorés (et moi, j'aime trop le doré) !

Parlons un peu du patron ! Alors d'abord, j'ai découvert Louis Antoinette Paris, qui propose des patrons superbes en pochette. Moi qui ne fait que du PDF ou du Magazine habituellement,... J'ai découvert un monde de bonheur et de simplicité. Ça pourrait ressembler à la flemme, en fait ! Donc, tout ça pour dire que c'est parfait.

Le livret est très bien fait, les explications rendent l'assemblage vraiment très simple et tout est trop mignon. J'avais lu que ça taillait très bien, et je ne suis pas déçue. Selon le tableau de mesure, je devais découper un 36, ce que j'ai fait sans aucune modification, si ce n'est la longueur de l'ourlet pour moderniser un peu l'allure.



Mais alors, qu'est-ce qu'il a de si chouette ce patron ?

Et bien, pour commencer, ces grandes poches en trapèze sont originales, et m'ont beaucoup plu ! J'adore mettre mes mains dans les poches, et il faut avouer, que c'est rare d'en trouver sur une robe bien coupée, sans que ça n'épaississe les hanches.

Le jeu de plis entre le fond de poche et l'entrée de poche est astucieux et permet un montage facile, sans prise de tête. Le rabat est thermocollé pour éviter qu'il se déforme. J'ai choisi d'en piquer le plis pour être sûre que rien ne bouge.


Le drapé sur le devant, ensuite... Il est une vraie merveille ! Esprit portefeuille sans en avoir les inconvénients, avec deux plis plats sur chaque épaule et un en bas de chaque devant. Tout cela est très bien étudié, et met bien en valeur les poitrines riquiquis.


Les manches sont 3/4 et se terminent par un petit ourlet double étroit.

La taille est élastiquée. Je dois avouer que j'aurai pu couper l'élastique un peu plus court, ou en choisir un avec une meilleure résistance. Tant pis ! Je l'aime bien comme ça, et puis je peux affiner la taille en la ceinturant.


Permettez-moi, maintenant de vous avouer la vérité : je n'ai pas réussi à suivre le patron complètement. J'ai cédé à ma passion du passepoil, ENCORE. J'aime trop ça ! Ben oui, mais les petits points dorés du tissus semblaient me crier d'ajouter encore un peu de doré pour structurer le dos. Et, je confirme que c'était LA bonne idée.



En espérant que vous ayez aimé ma proposition, ... Je vous embrasse tendrement, avec comme toujours, du Love et des Paillettes. 

Dites-moi ce que vous en pensez. 

En tout, cas elle ne va pas tarder à être portée, je l'aime trop !