Flamenco du clair de lune

06/11/2017

Vous reconnaissez probablement ce patron... Flamenco d'automne, c'était mon premier crime chez Delphine et Morissette... Le début d'une longue série !

J'aime vraiment beaucoup ce patron... La récidive était inévitable ! Mais cette fois, j'ai fait apporté quelques modifications, tout en conservant l'idée générale de cette blouse.

Parlons tout d'abord des tissus choisis. J'avais ce chouette coton très fin, idéal pour un chemisier... Des petites croix bleues et de petits points rouges agencés géométriquement sur une trame blanche (mon classicisme me perdra, mais tant pis). Et j'ai cherché dans mes merveilles quelque chose qui conviendrait pour faire le volant... Je suis tombée sur ce jersey, de l'exact bleu des motifs de la blouse, un bleu chaud qui tranche avec le coton clair de la blouse....

Les surpiqûres sont faites des ce même bleu.

Et puis, pour finir le tout, j'ai ajouté des manchettes resserrant l'extrémité des manches 3/4 en jersey.

Dans le dos, j'ai posé une bande verticale de ce même joli tissu texturé.

J'ai choisi de modifier également les volants. En effet, dans ce modèle, ils ne courent pas jusqu'à l'extrémité des manches. Ils sont arrêtés à la couture empiècement devant/dos. C'est probablement la modification dont je suis le plus fière (avec ces manchettes que j'adore !!!).

Le col, lui, est terminé avec un petit biais coupé dans le tissu de base de la blouse.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré coudre cette blouse. Et ce n'est rien à coté du plaisir que j'ai à la porter.

Mais alors, pourquoi "le Clair de Lune" ? Simplement parce que j'ai tout de suite pensé à "Au clair de la lune, mon ami Pierrot"... Et je voulait l'appeler "La flamenco de Pierrot". Oui, mais l'idée ne plaisait pas à Clément. Et il faut bien reconnaître qu'il n'avait pas tord... Ce n'était pas l'idée du siècle !

Conclusion ? Je suis fan, je la porte et la reporte... Encore et encore ! Vous aimez ? Je vous embrasse à la folie, avec amour (toujours !).